Les grands fleuves européens lourdement aménagés.

 

Tous les grands fleuves européens ;  le Rhin, le Danube, le Rhône, la Seine, l'Elbe, la Meuse ont été lourdement aménagés. Consciente de ce grave problème l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatique (ONEMA) présente un plan de sauvegarde des ressources en eau en Europe. Un recensement fait par l'Agence Européenne de l'Environnement montre qu'il y a près de 6700 grands barrages en Europe. Il y en a 50 sur les 1000 premiers km du Danube ; 21 sur le Rhône ; 11 sur les 164 km du Rhin supérieur. Une seule rivière d'Europe continentale, la Pechora, en Russie, avec 1809 km des montagnes de l'Oural jusqu'à la Mer de Barents n'a pas un seul barrage des sources à l'estuaire.

La Loire, avec son affluent l'Allier, malheureusement encore coupé en deux par le barrage de Poutès est le seul fleuve de l'Ouest Européen relativement naturel.

 

Description : Description : empreinte-eco-europe
Courtesy WWF Fondation Nature § découvertes

 

L’érosion côtière est un processus naturel qui a toujours existé

et qui a façonné les rivages de l’Europe au long de l’Histoire,

mais il est évident que son ampleur actuelle est loin d’être négligeable*

 

Les quelques 6500 barrages européens stockent des centaines de millions de tonnes de sédiments qui ne rejoignent plus les estuaires et ne vont plus compenser l’érosion maritime. L’union européenne a lancé un programme de recherche nommé « Eurosion » pour évaluer les menaces sur l’économie côtière et les 70 millions d’habitants de l’UE (16%) qui habitent les zones côtières. « Eurosion » estime à 3,2 milliards d’Euros le coût des travaux pour lutter contre l’érosion de 20 000 km de côtes soit 20% de l’ensemble du littoral de l’union.

 


L’Europe des 27

 

*Fred Pearce   « Quand meurent les grands fleuves »